Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Rechercher un son

Radio Royans 93 Mhz ecouter Le Direct

le gd livre des peut Le Grand livre des Peut-Être, des Si et des Pourquoi?

Textes : Ghislaine Roman ; illustrations : Tom Schamp

 

"Peut-être que les dinosaures n’ont pas disparu mais qu’ils sont les meilleurs à cache-cache."

 "Si les cages n’avaient pas de barreaux, est-ce qu’on entendrait mieux le chant des oiseaux ?"

"Pourquoi les méchants font-ils encore plus peur quand il fait nuit ?"

Dans ce livre, les petites questions ressemblent étrangement à des interrogations d’enfants, naïves, insolites alors forcément pleines de bon sens, un peu comme si elles nous ramenaient toutes à l’origine de toute chose, à l’origine de notre monde. Ghislaine Roman joue avec nos représentations mentales et même si dans ce monde-là ce n’est pas possible, on se demande alors vraiment à quoi ressemblerait notre univers s’il était rempli de dinosaures cachés.

 {mooblock=}

 

 

Alors forcément, l’imagination est galopante et même exponentielle : plus on lit, plus on regarde et plus de "possibles" sont envisageables. On n’arrête pas de pouvoir inventer, tout et tout le temps ! C’est vertigineux... mais il y a dans la structure du livre et dans ces jeux de mots et d’images un cadre presque invisible et très cohérent, posé... ce sont les aspects rassurants et bienveillants qui nous sont transmis. On retrouve des motifs, des personnages, des formes, des couleurs... il y a également une forme de permanence dans la mise en page, avec toujours le texte à gauche et le dessin dans texte à droite. Constance aussi dans les formules qui installent un rythme de lecture.

On peut donc à partir de là tisser des histoires avec un début, un milieu et une fin. On peut se faire notre histoire, on a la possibilité de s’inventer dans le monde, de trouver sa place.

Et puis, on se penche de manière sensible sur le sens des mots "Peut-être, si et pourquoi" et... eh bien ce n’est pas la même manière d’être au monde et de l’envisager.

Les images et les mots de ce livre me font penser au chocolat : c’est gourmand, chaud et ça sent bon, c’est généreux et malicieux.

Quand je mange du chocolat, je suis bien alors tout est possible. Si vous n’aimez pas le chocolat, mangez autre chose.

 

Lisa Bienvenu

Le site de Ghislaine Roman

Celui de Tom Schamp

 

{/mooblock}

 

Podcast de l'émission :

Télécharger

Nos partenaires financiers

Sud-GrésivaudanRhone-AlpesParc naturel du VercorsDromeCrancraConseil Général de l'Isèrecc pays du royans