Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Rechercher un son

Radio Royans 93 Mhz ecouter Le Direct

Plumes de brigands

Le rendez-vous littérature jeunesse

Plumes de brigands, émission littéraire sur Radio RoyansLisa bienvenu sur Radio RoyanspatriceGaelle à la technique sur Radio Royans

Présenté par Lisa Bienvenu et Patrice Gilman
Gaëlle à la technique

 
Radio Royans

 mardi 7h45 - mercredi à 10h30 -hebdomadaire-

site Plumes de brigands emission

Plumes de brigands 172

dans la peau des monstres Dans la peau des monstres

Auteur : Guillaume Duprat -  Editions Salimbanque - 2019 

Guillaume Duprat a le super pouvoir de nous faire envisager le monde de manière vraiment différente.

Dans Univers, Des Mondes grecs aux multivers, il retraçait l’histoire de notre perception de la conception de l’univers à travers les âges, mais aussi en explorant les mythes et légendes tout en envisageant des futurs possibles. Manière de remettre l’humain à sa place.

Dans ce livre il aborde aussi cette idée à travers le regard qu’on porte sur les monstres, dans des cultures et imaginaires différents : King-Kong et le Yéti côtoient Polyphème ou la Vouivre. Il raconte l’histoire du monstre qui terrorise les humains et le dessine, effrayant. Mais en soulevant un volet, on accède à l’intériorité de la créature. Et on comprend parce qu’on ressent. C’est en se mettant dans la peau de l’extraterrestre que l’humain trouve sa place de monstre… au même titre que les autres.

Le livre est grand, la tête du monstre occupe tout l’espace d’une page. Elle nous happe et nous impressionne, c’est du bout des doigts que l’on soulève le volet ouvrant la voie à la découverte des pensées du monstre.

Entre fascination et répulsion.

 

monstre a peurjpg Monstre a peur des monstres

Auteure : Séverine Gauthier - Illustrations : Stan Manoukian Editions Glénat (P’titGlénat) - 2019

C’est l’histoire de Monstre qui lutte tous les jours pour s’endormir le jour parce qu’il en a peur, les anciens racontent des choses terribles. Il se sent seul et finit par se rendre compte que ses copains aussi ont peur de dormir le jour alors ensemble, ils s’organisent et partent combattre leurs terreurs…

Pour découvrir les autres Monstre chez P’titGlénat c’par là

 

 Lisa Bienvenu

 

 

Plumes de brigands 171

Hector Hector et les bêtes sauvages

Auteure : Cécile Roumiguière - Illustratrice : Clémence Monnet - éditions Seuil jeunesse - 2019


Elle est grande mais elle a encore besoin de son pouce pour dormir. En ce moment, elle fait des cauchemars, elle est traversée par mille et une questions, mille et une émotions. Elle vient d’avoir un petit frère... alors, son doudou réapparaît pour l’aider à apprivoiser ses bêtes sauvages qui l’assaillent.

"Tu vois, Hector, depuis qu’il est là, plus personne ne me regarde. J’ai tout essayé, les câlins comme les exploits ou les bêtises les plus grosses, et rien ! Personne ne me regarde comme avant. Alors j’ai peur... Peur de m’effacer, de disparaître."

Cet album met en scène (pour mieux les regarder et les comprendre) les émotions, sentiments et pensées contradictoires qui serrent le cœur de cette fillette au moment de ce si grand bouleversement dans sa vie. Les adultes ont tendance à le sous-estimer parce qu’il est "normal" de "fonder une famille" avec des frères et sœurs.

Le texte est d’une justesse confondante, certes pour aborder l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur, mais surtout pour évoquer tout ce qui peut nous traverser si régulièrement en période de grand bouleversement tout simplement.

Les illustrations traduisent parfaitement l’évasion, l’imagination, les transformations et tous les voyages intérieurs qui se passent entre l’annonce et l’arrivée du bébé, entre souvenirs de la toute-petite enfance et création de monstres. A la manière de ce que notre inconscient nous révèle en période de changement. Comme un petit théâtre, elles convoquent des images à la fois "doudou", rassurantes et inquiétantes. L’enfance est le lieu où s’expriment avec le plus de violence et de contraste les émotions et sentiments humains, on apprend petit à petit à les dompter, comme on cherche à dominer les bêtes sauvages.

La douceur, l’affection, l’attention, la tendresse sont là pour nous aider. Il est bon de s’en rappeler.

A propos des créatrices Premier album jeunesse de l’illustratrice Clémence Monnet dont je découvre le travail avec un grand plaisir. Elle travaille aussi dans la mode enfantine et décors et costumes pour le théâtre auprès d’enfants..

Cécile Roumiguière écrit des textes d’albums, de romans, elle a écrit des scénarios pour la scène. Elle est à l’origine avec d’autres artistes du collectif Plateau lecture qui propose des lectures événements.


Lisa

Par ici l'écoute ! Pour podcaster, clic droit puis "enregistrer le fichier audio sous"

 

Plumes de brigands 170

loup noir Loup noir

Auteur : Antoine Guilloppé -  Editions Castermann 

Il y a 15 ans, c’était le souhait de son auteur, Loup noir avec des découpes papier : pour que l’on puisse vraiment pénétrer dans la forêt, avoir peur avec les jeux d’ombre de la lune sur la neige, pour sentir toute la délicatesse des pas qui crissent dans la neige. Pour que la peur et la beauté se mélangent. Pour les 15 ans de l’album (qui dit que l’adolescence est un âge ingrat ?)... Loup noir nous apparaît dans toute sa splendeur et avec tout le sens des images découpées d’Antoine Guilloppé. Ce livre, c’est "juste" l’histoire d’une jeune garçon qui se promène la nuit, dans la forêt et d’un loup qui semble l’observer. Il y a 5 ans déjà, un article de Loup noir, pour ses 10 ans, une édition avec un papier particulier.

 

akiko la silencieuse Akiko la silencieuse

Auteur : Antoine Guilloppé - Editions Picquier jeunesse - 2019

Akiko est la petite japonaise qu’Antoine Guilloppé a crée il y a 15 ans (comme Loup noir...). Et il me semble que dans cette histoire, elle a grandi. Le ton de l’histoire est légèrement différent des autres. Elle est toujours espiègle, l’air de rien, mais avec de la sagesse en plus... là, elle a besoin de nature et de silence. Pour mieux retrouver Takiji, son amoureux. Eh oui, elle a du caractère notre Akiko, elle fait bien ce qu’il lui plaît et sait le faire comprendre. Ici, un lien vers les éditions Picquier jeunesse et les Akiko. A les voir là, tous ensemble, on aurait l’impression qu’Akiko existe parce qu’elle nous accompagne depuis 15 ans. C’est important, ce sentiment.

 

 Lisa Bienvenu

 

 

Plumes de brigands 169

parce que Parce que

Auteur : Mac Barnett - Illustratrice : Isabelle Arsenault - éditions Little Urban - 2019


Parce que raconte l’histoire d’une petite fille qui est dans son lit et qui pose des questions à son papa. Parce que les questions et les réponses sont absolument délicieuses.

Les questions des enfants nous paraissent saugrenues, nous amusent, nous attendrissent, nous interpellent. Le soir avant de dormir, ce n’est plus forcément l’heure des questions, alors elles peuvent nous agacer.

Dans ce livre-là, ce papa-là est happé par une question que sa petite fille lui pose, juste avant qu’il ne ferme la porte de la chambre. "Pourquoi l’océan est bleu ?" Il repasse la tête par la porte. "Tous les soirs, quand tu t’endors, les poissons sortent leurs guitares. Ils jouent des chansons tristes et versent des larmes bleues."

La fillette pose de vraies questions à son papa, sa petite bouille, au fil des pages, en témoigne. Et son papa qui rentre de nouveau doucement dans la chambre de sa fille, jusqu’à s’asseoir sur le bord de son lit, l’a compris. Les réponses qu’ils lui apportent sont de vraies réponses : poétiques, saugrenues et liées les unes aux autres pour fabriquer un monde à la fois plein de possibles et rassurant pour sa fille.

Les illustrations sont un mélange de tendresse et d’humour, un trait un peu "à l’ancienne" avec des couleurs "contemporaines". Les bulles minuscules des pages de garde caressent nos joues et traduisent l’ébullition qu’il peut y avoir dans nos petites têtes parfois, jusqu’à prendre toute la place ! Les questions des enfants nous rappellent au monde et à sa beauté... ce papa-là l’a bien compris avec ses réponses poétiques et humoristiques.

C’est magnifique !

Le travail d’Isabelle Arsenault m’émeut profondément et depuis longtemps, je trouve là l’occasion de le partager avec vous et j’en suis bien heureuse.

Lisa

Par ici l'écoute ! Pour podcaster, clic droit puis "enregistrer le fichier audio sous"

 

Plumes de brigands 168

la montagne secrète     Zoom sur une belle maison d'édition

 


Une maison d’édition québécoise qui publie des livres disques de qualité exceptionnelle : sons, illustrations, histoires ou morceaux choisis. C’est délicieux...

A la Montagne secrète, c’est la musique, les illustrations, les voix qui sont vraiment mises en avant. C’est profondément respectueux des oreilles et des yeux des enfants et des parents. Ce soin particulier se trouve assez rarement.

Parmi les interprètes : Diane Tell, Diane Dufresnes, Enzo Enzo, Daniel Lavoie… un travail avec des auteurs poètes renommés : Gilles Vigneaut qui travaille avec sa fille, Jessica par exemple. Des enregistrements de pièces par des maîtres de renommées internationales, L’orchestre national de Lyon, le symphonique de Londres… des pianistes, concertistes pédagogues font les sélections comme Ana Gerhard...Parmi les illustrateurs et illustratrices, on peut citer Stéphane Jorisch, artiste illustrateur canadien ou Maria Ruiz Johnson artiste illustratrice argentine qui publie également chez Gallimard, ou Margarita Sada, graphiste mexicaine.

Lisa

Par ici l'écoute ! Pour podcaster, clic droit puis "enregistrer le fichier audio sous"

Vers le site La montagne secrète

 

Plumes de brigands 167

la nuit ou jai grandi la nuit où j’ai grandi

Auteur : Marc Rius - Illustrateur : Antoine Robert - éditions Actes sud junior - 2019


Cette fois, je vous lis toute l’histoire du début à la fin !

Et c’est l’histoire d’un petit garçon qui surmonte ses peurs, la nuit, tout seul, comme un grand, fa-bu-leux !!

Lisa

Par ici l'écoute ! Pour podcaster, clic droit puis "enregistrer le fichier audio sous"

 

Plumes de brigands 166

moi mon ombre Moi mon ombre

Auteur : Sébastien Joanniez - Illustratrice : Evelyne Mary - éditions L’Etagère du bas - 2019


C’est l’histoire d’un enfant qui joue avec son ombre qui semble parfois se détacher de lui... Le texte est enjoué et rebondissant à souhait, comme s’il jouait avec la lumière qui peut changer si rapidement. Et le travail d’illustration sur les contrastes donne lieu à de splendides images.

C’est une histoire d’ombre et de lumière qui peut nous rappeler que notre vie peut être assez belle et spectaculaire, pour peu qu’on décale un peu notre petit œil de son habituelle trajectoire ! Pour l’instant, seuls les enfants ou presque savent encore le faire comme il faut...

Alors, on dirait qu’on jouerait à redevenir des enfants, mais des vrais hein. Des qui se posent des questions vertigineuses vite chassées par le désir de continuer à jouer, des qui jouent avec le monde et de tout ce qui le compose !


Lisa

Par ici l'écoute ! Pour podcaster, clic droit puis "enregistrer le fichier audio sous"

 

Plumes de brigands 165

les voisins den dessous Les voisins d’en dessous

Auteure : Isabelle Simon ; illustratrice : Isabelle Charly -  Editions Frimousse  -2016 -

Dans ce livre, nos morts sourient à la vie ! Heureux de pouvoir continuer leurs activités préférées de leur vivant et de nourrir la terre. De quoi nous réjouir de la mort, ah oui !

Les illustrations sont d’une infinie délicatesse histoire de nous atteindre tout doucement, le texte est court, comme un point d’exclamation, mais tout de même pas trop, histoire de nourrir notre imaginaire juste comme il faut. On a envie de se dire "Ah, enfin tranquille" ! Absolument réjouissant !

 

big bang pop Big Bang pop !

Auteure : Claire Cantais - Editions l’atelier du poisson soluble - 2018

 

“Ils ont eu envie de représenter le monde” : phrase et image centrales dans ce splendide album. Central et au milieu du livre. La naissance du monde, d’un petit humain et au centre, l’humanité qui représente le monde, ou la nécessaire création. Ce livre est d’une grande élégance, les images faites au papier découpé sont d’une incroyable force et fluidité.

On sent, comme rarement dans un livre, une immense douceur et beaucoup de chaleur. Je le lis à beaucoup de familles, en PMI (Protection Maternelle Infantile), surtout à des mamans et il résonne, pas juste parce qu’il parle de la naissance d’un enfant, mais parce qu’il parle de la naissance du monde et qu’il remet l’humain à sa toute petite place. Et ça fait du bien de se sentir tout petit dans un monde qui nous entoure et qui existe depuis si longtemps.

Ce livre est magnifique. Il est une promesse de vie et d’imaginaire.

 

 Lisa Bienvenu

 

 

Plumes de brigands 164

poissons électriques les poissons électriques

Auteur : Erik Harvey-Girard - Illustrateur : Stéphane Poirirer - éditions La Pastèque - 2017


Entre une communication visuelle hyper efficace, digne des consignes de sécurité des avions en cas de problème, des présentations de poissons incroyables, dignes de celles du dernier épisode de Game of Thrones, vous comprendrez que ce documentaire ait attiré mon attention !

Ce qu’il nous apprend est complètement fascinant à bien des égards et avec, vous l’aurez compris, un enthousiasme très communicatif. Pourquoi donc un tel engouement ? Allez-y, plongez, sans mettre vos doigts dans la prise, s’il vous plaît !

Lisa

Par ici l'écoute ! Pour podcaster, clic droit puis "enregistrer le fichier audio sous"

 

Plumes de brigands 163

amour beauté etc Amour, Beauté et Crottes de nez

Auteurs : Mrzyk et Moriceau - éditions Les fourmis rouges - 2018


Magali la crotte de nez habite avec ses 2 copains, Léon et Tony dans une maison-nez, dans un village rempli de maisons-nez. Magali la crotte de nez a deux amours : la chips et la coiffure. Un jour, elle reçoit une invitation à participer à un drôle de concours, tout fait exprès pour elle. Alors, Magali et ses deux compagnons partent à l’aventure... Amour, gloire et beauté au pays des Hippies !

Amour, Beauté et Crottes de nez est le 3è opus se déroulant au village des Crottes de nez.
Les autres titres sur le site des éditions Les fourmis rouges.

Sous des airs farfelus et tranquilou, ce livre rappelle doucement une révolution, celle de mai 68... vous voulez savoir pourquoi ? Ecoutez-par là !


Lisa

Par ici l'écoute ! Pour podcaster, clic droit puis "enregistrer le fichier audio sous"

 

Plumes de brigands 162

gordilok Gordilok

Auteur : Taï-Marc Le Thanh - Illustrateur : Christine Roussey - éditions De la Martinière jeunesse - 2019


Gordilok Gordilok s’il m’attrape, il me croque Gordilok, Gordilok Personne, de lui, ne se moque

Si vous pouviez le répéter 4 fois à voix haute, ce serait top pour Gordilok !

Merci bien. Vous l’avez fait ?

Trop tard... il va sortir ! HAHAHA

Ce livre jubilatoire à lire et à regarder s’inscrit dans la plus stricte tradition des livres de monstres qui font "vraiment" peur mais sur lesquels les enfants ont un pouvoir. Enfin, vraiment peur...oui, mais les dessins, oui, mais le texte... et puis, il est petit, mais... On hésite, on cherche à se faire peur et à rigoler en même temps !

Si vous aimez vous faire peur et effrayer les enfants, allez donc aussi regarder ces livres-là : Va-t’en, grand monstre vert ! d’Ed Emberley Chhht ! de Sarah Grindley et Peter Utton à l’école des loisirs Et il y en a tant d’autres ! Mais surtout lisez-donc les poèmes de Jack Prelutsky illustrés, par Peter Sis. Les Sorcières du Lundi, chez Grasset jeunesse.


Lisa

Par ici l'écoute ! Pour podcaster, clic droit puis "enregistrer le fichier audio sous"

 

 

Plumes de brigands 161

dimanche Dimanche

Auteur : Fleur Oury - éditions Les fourmis rouges - 2019


Dans ce livre délicat, une petite renarde débusque un passage secret qui donne accès à mille promesses d’une incroyable richesse. Elle explore un monde de nature, apaisant qui rapproche simplement et de manière évidente, les humains et les animaux.

Et on découvre alors, avec la petite renarde que sa grand-mère qui s’endort à table n’est peut-être pas fatiguée que de vieillesse... On le saisit de manière extrêmement fine. Le lien entre la grand-mère et sa petite renarde n’en est que plus puissant ! Ce livre est rempli de promesses, de chaleur humaine et animale !


Lisa

Par ici l'écoute ! Pour podcaster, clic droit puis "enregistrer le fichier audio sous"

 

 

Plumes de brigands 160

taupe et mulot Taupe et Mulot, les beaux jours

Auteur : Henri Meunier ; Illustrateur : Benjamin Chaud - éditions Hélium- 2019

 

"Maman, est-ce que toi aussi tu aimerais entrer dans livre ?

" Taupe n’y voit pas grand chose, il est un peu ronchon et déborde d’imagination. Il a une confiance totale en son ami Mulot qui se fait toujours un peu de souci pour lui. Et toujours, Mulot s’arrange pour trouver des "petites choses", des petits trucs" pour sortir Taupe de l’embarras, en toute discrétion, pour ne pas le froisser.

Ce recueil de 3 histoires raconte le quotidien de Taupe et Mulot, deux amis inséparables qui prennent extrêmement soin l’un de l’autre, tout en finesse, en délicatesse. les peintres du jeudi la partie de pêche Amoureux Des titres qui évoquent le bon temps ensemble sans rien d’exceptionnel et en même temps, tout est extraordinaire dans ce quotidien.

Les univers d’Henri Meunier et Benjamin Chaud dont c’est la première collaboration, s’allient très joliment : timidité, retenue, attention et humour désopilant servent parfaitement les personnages. Les histoires de Taupe et Mulot c’est l’art de rendre le quotidien extraordinaire. Et on en voudrait bien encore pleins d’autres !!


Lisa

Par ici l'écoute !

Télécharger
 

 

Plumes de brigands 159

chut Chut ! il ne faut pas réveiller les petits lapins qui dorment

Auteur : Amélie Jackowski ; éditions Le Rouergue- 2019

 

C’est un livre qui accompagne les tout-petits dans leur sommeil. C’est souvent un moment angoissant, là, tout est rassurant : si les lapins dorment déjà c’est qu’on peut y aller nous aussi, dans le sommeil. Ce titre est tout croquidou merveilleux!


Lisa


Podcast

Télécharger
 

 

Plumes de brigands 158

bob et marley Bob et Marley, la frontière

Auteurs : Marais-Dedieu ; illustrateurs : Marais-Dedieu -  Seuil jeunesse  -2019 -

Bob et Marley, ce sont 2 copains, un peu Laurel et Hardy, duo comique et burlesque. Bob, c’est le petit, Marley, c’est le grand. Souvent, Bob a une question existentielle et Marley essaie d’y répondre avec ses moyens. C’est drôle, très terre à terre, assez perché, pointant les absurdités dans lesquelles les êtres humains sont capables de vivre en toute logique. Dans cette histoire, Marley montre à Bob un arbre pointu qui marque une frontière..

 

lili crochette 5 Lili Crochette et Monsieur Mouche T 5, la tornade en promenade

Auteur : Joris Chamblain ; illustrateur : Olivier Supiot - Editions de la gouttière - 2019

 

On a déjà parlé de Lili, fille du gouverneur, qui se transforme en mini pirate, accompagnée de son oiseau, un oiseau-mouche, qui devient Monsieur Mouche... évidemment... Elle a un caractère bien trempé, elle ne recule devant rien et affiche une mauvaise foi sans nom pour arriver à ses fins. Un vrai dragon ! Gentille et désarçonnante ! Elle fait tourner tout le monde en bourrique pour notre plus grand plaisir. On ferait bien comme cette chipie, quand même !

Dans cette histoire, une tornade débarque sur l’île et la gêne lors d’une séance de bronzage, elle décide alors de partir à sa poursuite ! Oui, ce sont donc bien deux tornades qui se courent l’une après l’autre ! On retrouve avec délice le cri qui surgit de la première page : on ne sait pas encore ce qui met Lili en colère, mais ça n’aurait pas dû ! On retrouve aussi les jeux de mots, d’expressions et de situations enrichies des autres aventures, renforçant ainsi la complicité avec les lecteurs. Et toujours, ce rythme "à toute beurzingue" dans la succession des actions : Lili passe d’une case à l’autre avec une telle vitesse que les auteurs semblent jouer avec cette idée.

Tout le monde est dépassé par l’hyper activité de ce dragon de petite fille ! Foncez, essayez de suivre Lili Crochette dans ses aventures !

 

 Lisa Bienvenu

 

Podcast de l'émission :

Télécharger

Plumes de brigands 157

la danse du cygne La danse du cygne, la vie et la danse d’Anna Pavlova

Auteurs : Laurel Snyder et Julie Morstad ; illustration: Julie Morstad - éditions l’Etagère du bas- 2018

 

C’est l’histoire d’Anna Pavlova. Elle est née en 1881 en Russie, dans une famille très pauvre. Un soir, sa mère l’emmène au théâtre Marinnsky et elle découvre un univers enchanté : un ballet de danse sur des musiques de Tchaïkovsky. Elle décide alors d’être danseuse. Elle y parvient et devient une immense si ce n’est la plus grande danseuse de tous les temps... pas seulement pour ses performances : ce qui frappe avant tout dans cette histoire c’est la passion de la transmission qui anime cette femme. Elle n’oublie jamais que toute petite elle a été transportée par un ballet et elle souhaite plus que tout donner la possibilité au plus grand monde possible de ressentir cette passion. C’est d’une grande élégance...ce livre l’est tout autant !


Lisa


Podcast

Télécharger
 

 

Plumes de brigands 156

le jardin du dedans le jardin du dedans-dehors

Auteur : Chiara Mezzalama et Régis Lejonc ; illustration : Régis Lejonc - Les éditions des éléphants-2017-

 

C’est l’histoire de Chiara et son jeune frère, enfants italiens, qui rejoignent leur père, ambassadeur d’Italie en Iran en 1980. C’est dans un pays déchiré, violent et perdu que les enfants arrivent.

 

Tout cet album est centré sur l’imaginaire qui peut se développer, même dans une prison dorée. “Le jardin du dedans-dehors” : les enfants savent que des événements auxquels ils ne peuvent pas prendre part se déroulent, ils le sentent, posent des questions auxquelles les adultes ne peuvent pas répondre. Ils mettent ce qui les dérange à distance. Ils inventent, composent à partir du réel, des histoires imaginaires. Ce jardin représente la jonction des deux univers.

Les mots et les structures de phrases sont marqués, "durs", "carrés", l’auteure n’a pas peur de nommer les choses très précisément, on ressent la violence, le sentiment d’injustice. On sent les ruptures, les confrontations. D’une page à l’autre on passe d’un état à un autre : après la peur et la violence, on rêve, on est tranquille, on joue, on s’échappe.

Ces passages d’un état à un autre, assez typiques de l’enfance, sont soutenus par les couleurs et des cadrages, qui racontent l’histoire tout autant que le texte. -

les couleurs : il y a du bleu, du vert et du rouge, ce sont les couleurs dominantes. Vert et bleu sont associées au dedans, à l’apaisement (le jardin, la fontaine, la verdure). Rouge est associée à la guerre, la violence, la colère. Souvent, les distinctions sont nettes et parfois, les couleurs se rejoignent physiquement, pour montrer qu’il y a jonction et que le monde n’est ni noir, ni blanc. Peu à peu, elles font corps pour aller vers l’apaisement, les teintes sont moins nettes, on voit du marron, du brun, du jaune…Et puis, certains mots doux, font des incursions dans les pages aux couleurs dures.

les cadrages et les points de vue : toutes les images sont encadrées dans des pages qui sont déjà des cadres. Tout est bien délimité. On voit principalement les personnages de face dans leur environnement, on est extérieur à l’histoire. Et puis à deux moments on regarde vers l’extérieur avec les personnages, on les accompagne, on ressent la violence ou la douceur, on n’est plus spectateur.

Et là, regardez bien ce que raconte la toute dernière image : les couleurs sont mélangées, les motifs de la robe de la fillette qui se trouve à l’intérieur de sa maison sont une suite de la végétation extérieure. Les deux mondes sont enfin reliés. Les enfants grandissent. Les adultes se rappellent l’enfance.


 

Lisa Bienvenu

 

Podcast de l'émission :

Télécharger

 

Plumes de brigands 155

mon bison Mon bison

Auteur : Gaya Wisniewski - Editions MeMo

 

C’est l’histoire d’une petite fille à qui sa mère montre un jour de printemps, un bison “Regarde ! Il est revenu !” ça veut dire qu’il était déjà venu avant mais que la fillette ne ne l’avait pas encore rencontré. C’est sa mère qui le lui montre. S’ensuit une merveilleuse histoire d’amitié entre la fillette et le bison qui part au printemps et revient aux premiers pas de l’hiver. Vous verrez, c’est important que ce soit la maman qui parle du bison…

 {mooblock=}

 

 

à la fois doux et robuste qui n’est pas tout le temps présent. Il sait se faire attendre, désirer. Il sait faire patienter. Pas par coquetterie, simplement par nécessité et c’est très important, cette idée de nécessité…

On sait que la fillette grandit puisque les saisons passent mais on ne le voit que tardivement : juste avant qu’ils n’évoquent tous les 2 leurs mamans. On se doute un peu qu’elles sont mortes, puisque la “fillette” parle de souvenir, mais tout se fait en discrétion et en douceur, entre rêve et réalité.

C’est le premier album de Gaya Wisniewski. Elle travaille au fusain, à l’aquarelle. Les dessins sont à la fois flous et minutieux, précis, précieux, délicats. Elle crée de petits espaces (une tasse, le lit bateau avec le bison) rassurants, cocoons, des médaillons (de famille, de lumière) et de grands espaces dans lesquels on peut se perdre.

C’est une histoire à la fois banale et singulière, une histoire qui peut, je pense rappeler quelque chose à n’importe qui tout en étant très particulière. Et je crois que c’est rare de réussir à écrire une histoire comme celle-là. D’autres livres de l’auteure sont à paraître aux éditions MeMo, c’est déjà un univers affirmé et construit, rempli de promesses d’histoires qui s’offrent à nous ! A la frontière de l’intime et des grands espaces.


 

Lisa Bienvenu

 

{/mooblock}

 

 

Podcast de l'émission :

Télécharger

Plumes de brigands 154

la ligne La ligne

Auteurs : Frédéric Maupomé et Stéphane Sénégas ; illustration: Stéphane Sénégas - éditions Frimousse- 2018

 

C’est l’histoire de 2 enfants dans une cour d’immeubles. Une fille qui court partout avec son ballon et un garçon tranquillement assis sur un banc avec un livre. Entre eux deux, il y a une ligne imaginaire que le garçon va matérialiser pour marquer son espace de tranquillité. Et là, c’est la dégringolade.


Lisa


Podcast

Télécharger
 

 

Plumes de brigands 153

otto Otto

Auteur : Tomi Ungerer - Editions L'école des loisirs - 1999

 

C’est l’histoire d’un ours en peluche qui raconte sa vie d’ours en peluche pendant la Seconde Guerre Mondiale : sa naissance, ses propriétaires, David et Oscar, Charlie, Jasmine et un antiquaire chez lequel il passe un temps presque interminable, jusqu’à ce qu’Oscar le croise de nouveau ! C’est là, dans l’apaisement qu’il choisit de raconter son histoire qui finit bien... A travers son regard naïf d’ours en peluche, c’est l’amitié entre un juif et un non juif qui est évoquée, c’est aussi la violence et la pauvreté...

 {mooblock=}

 

 

Otto, autobiographie d’un ours en peluche

C’est avec ce livre-là que j’ai découvert le travail de Tomi Ungerer, quand il est sorti en 1999. C’est bien plus tard que j’ai découvert l’ampleur et la profondeur de son oeuvre. Je ne le connaissais pas du tout quand j’étais petite, je n’ai pas de souvenir d’enfance de ses livres. Ce qui m’a frappé dans cette histoire que j’ai lue jeune adulte (à mon entrée en littérature jeunesse), c’est le mélange d’humour, de violence, de cynisme et de chance que la vie peut apporter.

La première phrase est drôle et interpelle : Otto raconte qu’il naît dans la douleur (eh oui hein...) : on lui coud les bras, les jambes, les yeux…. A la fin, David et Oscar se retrouvent et papotent de leurs souvenirs de guerre (parents morts dans les chambre à gaz, écrasés sous des gravats….) sous les dessins de deux dames nues, dessins érotiques. Ils sont sont seuls, la vie les a certainement trop abîmés mais là ils se retrouvent alors ils sont heureux.

Ensuite, très tardivement, j’ai découvert Les 3 brigands et choisi, avec Anne Thouzeau, de l’association Nantes Livres Jeunes qui a été au tout début de Plumes de Brigands, ce nom de Brigands. En clin d’oeil à Tomi Ungerer et son esprit frondeur et libre mais aussi parce que l’idée du brigand me plaît, comme le mot.

Tomi Ungerer est mort le 9 février 2019. Il était alsacien, pendant la Seconde Guerre Mondiale, on lui a appris la haine des juifs, la pureté de la race, il a changé de nationalité, il a été traumatisé : marqué à vie et il a utilisé ces traumatismes pour raconter le monde avec ses yeux, sa sensibilité. Pas qu’aux enfants d’ailleurs.

Il est considéré comme un des plus brillants dessinateurs de sa génération : il a mené à partir de 1957 une carrière internationale dans de nombreux domaines des arts graphiques. Ses affiches contre la guerre du Vietnam et la ségrégation raciale dont "Black Power/White Power" sont célèbres. Dans un entretien avec Claude Ponti, il dit que ses livres pour enfants sont un à-côté et que tout ce qu’il fait c’est pour partager : ses colères, ses joies… tout. Les trois brigands et Jean de la Lune sont des succès internationaux..

 

Lisa Bienvenu

 

{/mooblock}

 

 

Podcast de l'émission :

Télécharger

Nos partenaires financiers

Sud-GrésivaudanRhone-AlpesParc naturel du VercorsDromeCrancraConseil Général de l'Isèrecc pays du royans