Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Radio Royans 93 Mhz ecouter Le Direct

Actuellement à l'antenne

A portée de voix -1&2

Avec Patrice

de 9h15 à 11h30

Plumes de brigands 91

Si tu ne ranges pas Si tu ne ranges pas ta chambre

Ingrid Chabbert et Séverine Duchesne, éditions Frimousse, printemps 2016

 

"Louis n'écoute pas sa mère qui lui demande de ranger sa chambre. Les avertissements sont sans effet : il ne croit pas aux fourmis rouges qui sont censées envahir la pièce, ni à l'ogre Galuffe qui devrait manger ses jouets. Mais quand un grand monsieur barbu sonne à la porte en se présentant comme l'ogre Galuffe, Louis se précipite dans sa chambre pour la ranger.

 

 

 

 

 HAHA, maintenant que le début de la menace est lancé, il va falloir lui trouver une chute réaliste, un chantage réalisable... presque plus compliqué que de ranger sa propre chambre de parent... Oui, parce qu’on est bien d’accord, un enfant qui ne range jamais rien et évolue dans un bazar polyvalent (ça ne veut rien dire, mais je sais que vous voyez ce que je veux dire...) c’est d’abord parce les parents ne rangent pas beaucoup... du tout, non ?

Bref, il va donc se passer un drôle d’événement totalement inattendu avec une chute toute saugrenue. D’abord, j’ai un peu ri à la lecture de ce livre, sincèrement, sans plus. Et puis je l’ai relu, regardé plus attentivement, j’ai senti une petite chose rigolote en sortir, vraiment. Et là je me suis dit "Ah c’est trop fort". Parce que tout se passe dans les silences entre le texte, très réduit et les images, les jeux de regards entre Louis et sa mère. C’est rempli de coquinerie et de taquinerie, tout le monde en prend pour son grade : les enfants et les parents.

 

 

Lisa Bienvenu

 

 

 

Bonne nuit Bonne nuit tout le monde

Chris Haughton, éditionsThierry Magnier automne 2016

 

Dans ce livre, c’est doucement et naturellement que le petit ours qui n’a absolument pas sommeil pour un sou, va finalement se coucher et s’endormir.Pourquoi ? Tout le monde dort...

 

 

 

Peut-être parce que dans le ciel, on voit la petite et la grande ourse ensemble, tendrement côte à côte ? Et quand on les voit, c’est parce qu’il fait nuit, naturellement. Alors c’est l’heure de dormir. Sur les pages de garde on voit le ciel de l’hémisphère sud et celui de l’hémisphère nord, la Terre, La Lune, le Soleil et les planètes du système solaire.

C’est un enchantement. Dès l’ouverture du livre, on sent qu’on fait partie d’un tout qui tourne, naturellement et inexorablement. Alors rien ne sert de lutter. Ce livre, l’auteur, Chris Haughton le dédie à sa sœur, enseignante Montessori. Alors je ne connais très bien la méthode, la "philosophie" Montessori.

Mais ce que je vois dans cet album, dans le texte et la forme du livre (des rabats qui grandissent, comme une couverture, les pages de garde), c’est un accompagnement vers la nuit, simplement parce que c’est l’heure et que tout le monde dort. La nuit va recouvrir tout le monde, comme une grande couverture douce et chaude. Le texte commence par dire que "le soleil se couche et tout le monde a sommeil" et on le voit dans les images : on devine la douce chaleur du crépuscule, enveloppante.

Aujourd’hui, les animaux diurnes se couchent avec le soleil, presque comme les hommes, avant l’électricité. On vivait selon le rythme cicardien, en harmonie avec la nature. Ce n’est plus vraiment le cas aujourd’hui avec nos rythmes centrés sur le travail et l’économie... voilà pourquoi c’est compliqué de mettre nos petits enfants au lit peut-être ? Oui, pensée un peu raccourcie... Alors je dirais que ce bel album est une invitation au bon sens et à se faire confiance...

 

 

Lisa Bienvenu

 

 

 

 

Podcast de l'émission :

Télécharger

Nos partenaires financiers

Sud-GrésivaudanRhone-AlpesPays de Saint-MarcellinParc naturel du VercorsDromeCrancraConseil Général de l'Isèrecc pays du royanscc Bourne Isère