Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Radio Royans 93 Mhz ecouter Le Direct

Actuellement à l'antenne

A portée de voix -1&2

Avec Patrice

de 9h15 à 11h30

Plumes de brigands 89

sous les étoiles Sous les étoiles

Martine Perrin, éditions Les grandes personnes, 2016

 

"Sous les étoiles... il y a toute la vie... de jour comme de nuit ! On se promène tranquillement "au gré du vent" alors si c’est le vent qui nous pousse, on ne sait jamais quel chemin on va prendre ni ce qu’on va rencontrer. C’est toujours un petit détail qui nous mène d’une page à l’autre : une forme ou une couleur.

 

 

 

Cet objet sobre et élégant est l’aboutissement d’une réflexion esthétique. Je m’explique : C’est un livre au carton tout doux, aux bords arrondis, donc absolument parfait pour les tout petits. Il s’ouvre, comme on décachette une enveloppe contenant un message de la plus haute importance, rare et précieux. (Non, pas une déclaration de guerre, on n’est pas dans Game of Thrones... oups, je m’égare...) On passe d’une page à l’autre en suivant "le vent", comme nous le propose le texte. On est dans la nature, on suit son instinct.

Pour incarner son propos, l’auteur guide notre regard, jamais tout à fait de la même manière. Il y a bien toujours un lien visuel (forme, couleur) mais aussi un rapport sensitif, émotionnel ou fondamental entre les éléments d’une page à l’autre. C’est bien subtil ! Le cœur du livre est un rond, comme la terre, comme un cocon, comme un ventre...

Les éditions Les Grandes Personnes, s’amusent avec leur logo : sur la couverture, il reprend malicieusement un détail du livre entre les parenthèses qui les identifient. Sur le dos du livre, on retrouve leur nom. Souci du détail, plaisir du jeu visuel, clin d’œil, complicité, appel à l’intelligence du petit lecteur qui repère ces particularités. C’est tellement important !

 

Lisa Bienvenu

 

 

 

la princesse flore et son poney La princesse Flore et son poney

Philippe UG, éditions Les grandes personnes,- 2016

 

Il était une fois la princesse Flore, une princesse absolument pas d’accord avec le dragon qui brûle tout dans la région. Alors, plutôt que d’attendre qu’on le fasse à sa place, elle part pour combattre l’ennemi afin que tout redevienne joli.

 

 

 

 

A envisager sous deux angles différents, pas pareils et très complémentaires : une beauté bluffante et un sens évident de l’absurde. Philippe UG fait des livres POP-UP, vous savez, ces livres desquels les images sortent selon une ingénierie épatante. Et là, merveille des merveilles, c’est fin, délicat et solide en même temps. Pour avoir entendu l’auteur parler de son métier, qu’il pratique depuis de longues années (paix à son âge), il souhaite que les enfants puissent toucher et manipuler justement parce que c’est beau. Il a également le souci du récit qui progresse selon certains éléments avec tout autour, des dessins décoratifs mais qui servent aussi le propos de l’histoire (pensez un peu aux motifs des tapisseries moyen-âgeuses...). Et puis cette histoire dans sa manière d’être écrite m’a terriblement fait penser à l’univers des Monty Python, pour son rapport au Moyen-Age, au conte et à ses principes racontés de manière absurde et burlesque.

Et puis, cerise sur le gâteau : Philippe UG joue avec les éléments du conte (la princesse, le dragon, le château...), les lecteurs les connaissant bien aussi, l’imagination peut partir en galopant (à dos de poney) et dans ce livre-là, elle galope doublement puisqu’elle sort aussi physiquement du livre.

C’est beau, drôle, magique et intelligent, franchement ça fait beaucoup de bien !

 

Lisa Bienvenu

 

 

 

 

Podcast de l'émission :

Télécharger

Nos partenaires financiers

Sud-GrésivaudanRhone-AlpesPays de Saint-MarcellinParc naturel du VercorsDromeCrancraConseil Général de l'Isèrecc pays du royanscc Bourne Isère